Coopération dans le secteur agricole

La coopération est depuis longtemps un facteur clé du développement de l’agriculture. Elle se manifeste notamment dans l’organisation des circuits économiques de distribution et de consommation des produits agricoles et évolue au fil du temps pour s’adapter aux réalités des agriculteurs. La création des CUMA a, par exemple, donné un regain d’intérêt aux sociétés coopératives. Les activités de diversification en agriculture (vente directe, transformation et commercialisation à la ferme, énergie verte, etc.) ont également donné une impulsion nouvelle au mouvement coopératif dans le secteur. Ainsi, le nombre de coopératives agricoles est en augmentation significative depuis plusieurs années, mais reste toutefois l’un des plus faibles d’Europe (FWA, 2012).

Le renouveau coopératif belge s’opère également dans bien d’autres secteurs les plus divers (Van Opstal, 2008) mais reste toutefois très concentré dans trois grands secteurs d'activité : l'agriculture, la distribution pharmaceutique et le secteur financier. L'agriculture regroupe environ trois cinquièmes de l'ensemble des sociétés coopératives agréées : criées horticoles, coopératives laitières ou céréalières, coopératives d'utilisation du matériel en commun (CUMA) et fédérations ou regroupements d'agriculteurs (CES ULg, 2010). En outre, d’après un sondage réalisé par l’agence bancaire Crelan (2011), 35% des agriculteurs wallons et 22% des agriculteurs flamands se sont déjà associés dans le cadre de leurs activités professionnelles.

Les instances européennes encouragent les formes de coopération pour faire face aux instabilités du marché. La structure coopérative est notamment promue pour améliorer la compétitivité et renforcer la viabilité de l’agriculture. Le travail en commun permet certes la réalisation d’économies d’échelle, l’obtention d’un meilleur rendement des investissements consentis, mais au-delà, peut amener une réelle amélioration de la qualité de vie des exploitants en partageant leur charge de travail, ce qui dégage du temps libre. En outre, la coopération peut permettre de faciliter l’accès des jeunes agriculteurs (issus ou non de l’agriculture) au capital agricole, renforcer les liens sociaux, développer l’économie locale et améliorer la pérennisation des productions en les valorisant au sein de la chaîne alimentaire. Le fait de soutenir un large éventail de formes de coopération et de bénéficiaires (des petits aux grands opérateurs) peut contribuer à la réalisation des objectifs de la politique de développement rural en aidant les opérateurs dans les zones rurales à surmonter les désavantages économiques, environnementaux et autres de la fragmentation (ADE, 2013). Dans ce sens, si la coopération est au cœur du secteur agricole depuis bien des années, il semble qu’elle en soit également un élément d’avenir.

 

D'autres références bibliographiques moins récentes :

Entrepreneuriat coopératif en Belgique. Théories et pratiques. Van Opstal W., Gijselinckx C. et Develtere P. - Acco, 2008.
Les sociétés en agriculture. Le Borne Christine - FWA. In "Les livrets de l'agriculture" n°13, 2006. Lien
Entrepreneuriat coopératif : coup de projecteur sur une économie humaine. Conseil National de la Coopération, 2006.
The co-operative movement in Belgium : perspectives and prospects. Defourny Jacques, Simon Michel et Adam Sophie, 2002.
Coopératives de production et entreprises autogérées : une synthèse du débat sur les effets économiques de la participation. Defourny Jacques - ULg et CIRIEC, 1988.
Les nouvelles coopératives. Defourny Jacques - ULg et Département d’Économie coopérative et sociale du CIRIEC, 1982.

 

Références bibliographiques

Belges: 

Nouvelle législation sur la société coopérative
Hannes Hollebecq & Lieve Jacobs, 2018
Gouvernance et coopératives : l’idéal coopératif à l’épreuve de la pratique
Julie Rijpens et Sybille Mertens – 2016
Les coopératives agricoles dans la transition agro-écologique
ONG EntreAide et Fraternité – 2015
2012 : Année des coopératives.
Le Borne Christine - FWA, 2012.
Manuel d'instructions à destination des utilisateurs de la société coopérative - Coopérative : Mode d'emploi.
Febecoop, Agence conseil Wallonie, 2012.
Coopératives : un modèle tout terrien.
SAW-B, Les dossiers de l'économie sociale, 2011.
Une analyse financière comparée des coopératives de travailleurs et des entreprises capitalistes en France.
Defourny Jacques - ULg et CIRIEC.
Boom coopératif des années 1980.
CES ULg (www.ces.ulg.ac.be).

Étrangères: 

Entreprendre collectivement en milieu rural.
Magazine Transrural Initiatives n°418, 2012 (France).