Rural Proofing

Qu’est-ce que le rural proofing ?

Le rural proofing constitue en une approche menée tout au long d’un processus de développement et de mise en œuvre d’une politique, en vue d’assurer son équité entre les milieux urbains et ruraux, et s’assurer ainsi que ce sont les solutions les plus justes qui sont apportées en milieu rural.

Le schéma ci-dessous, proposé par le DEFRA en Grande Bretagne (www.gov.uk/defra, Guide to Rural Proofing National guidelines, 2013), reprend les différentes étapes d’élaboration, de mise en œuvre, d’évaluation et d’adaptation de politiques auxquelles s’appliquent le rural proofing. 

 

En adoptant l’approche « rural proofing », on s’engage donc à mener des évaluations d’impacts qui visent à éclairer les mandataires politiques, les responsables administratifs et les citoyens, sur les effets des politiques adoptées et mises en œuvre, et dès lors, à améliorer l’efficacité et la légitimité de l’aide apportée.

 

En quoi consiste une évaluation d’impact ?

Une évaluation d’impact a pour objectif d’établir un lien de cause à effet entre un projet, un programme ou une politique et un ou plusieurs résultats observés au niveau des outcomes. Ainsi, les évaluations d’impact permettent aux organisations de décider de réaliser des projets dont l’impact positif a été démontré et d’abandonner les projets ou programmes n’ayant pas eu d’impact ou présentant une moindre efficacité.

Quantifier la part du changement observé et pouvant être attribué au projet ou programme évalué implique de reconstituer une situation contrefactuelle ; soit un résultat hypothétique qui serait uniquement lié aux facteurs externes. Pour exemple, il s’agirait d’établir la part d’augmentation de jeunes ménages avec enfants installés au sein du village attribuable à la création d’une plaine de jeux ; en comparaison à une situation sans plaine de jeux. S’il est possible de mesurer l’incidence de la plaine dans le village ayant reçu une plaine (groupe bénéficiaire), il n’est pas possible de mesurer simultanément l’incidence de la plaine dans un même village qui n’aurait pas bénéficié d’une plaine à ce moment-là (contrefactuel). Se rapprocher du contrefactuel nécessite donc de trouver un groupe de comparaison (des individus ou un territoire) aussi proche que possible du groupe bénéficiaire. De plus, pour composer un groupe de comparaison adapté, une évaluation d’impact doit être préparée dès l’élaboration d’un projet, d’un programme ou d’une politique, et donc avant sa mise en œuvre.

 

Des difficultés de mise en œuvre

  • Définition claire des spécificités rurales, des enjeux et effets attendus. Pour être prises en considération et mises en valeur, les spécificités et potentialités rurales doivent au préalable être identifiées, analysées et comprises. C’est à partir de l’identification des effets attendus d’une politique, d’un programme ou d’un projet que les données (et indicateurs) de suivi pourront être sélectionnées et collectées.
  • Les défis liés à une évaluation d’impact :
    • Les données de suivi et les comparaisons avant-après sont souvent insuffisantes pour établir un lien de cause à effet entre un projet ou programme de développement et le outcome observé. Les données doivent être collectées pour les zones concernées (bénéficiaire et témoin), sur une longue durée.
    • La prise en compte des facteurs externes.
    • Demande beaucoup de temps et de ressources.
  • Pluralité des impacts : sociaux, environnementaux, économiques, culturels, cumulatifs.
  • Dans les pays où le rural proofing est adopté sur base volontaire, il n’est ni rigoureux, ni systématique.
  • Nécessité de la collaboration d’un organisme indépendant assurant une coordination entre les différentes compétences ministérielles
  • Engagement multi-acteurs et collaboration permanente (entre autorités locales, gestionnaires, responsables politiques, formateurs, analystes statistiques)

 

 

 

Références bibliographiques

Belges: 

Rural proofing : note de synthèse
Gembloux Agro Bio Tech - CAPRU, 2018
Penser l'évaluation des politiques publiques
L. Albarello, B. Van Haeperen, D. Aubin, C. Fallon, 2016
L’évaluation des politiques publiques en Wallonie
P. Fyalkowski et D. Aubin - CRISP, 2013
Stratégies résidentielles et équité territoriale
CPDT, 2008

Étrangères: 

Rural proofing Practical guidance to assess impacts of policies on rural areas
Gov.uk - DEFRA, 2017
Rural proofing : the Canadian experience
Bruno JEAN - Université du Québec à Rimouski, 2017
Rural proofing in Finland : origin, methodology, experience and prospect
Hanna-Mari Kuhmonen, Rural Policy Council FInlande, 2017
Rural Proofing
Martin Scheele - DG AGRI, European Commission, 2017
Guide to Rural Proofing
Gov.uk - DEFRA, 2013
Les paradoxes de l'équité territoriale
Michel Casteigts, 2013 (Université de Pau)
Outils et méthodes d'évaluation des impacts, typologie et revue critique
Jean-Ph. Waaub - GEIGER (Université du Québec à Montréal), 2012
Rural proofing your primary health services
New Zealand Rural General Practice Network – October 2011
Evaluation des politiques de développement rural
Marc Guérin - Cemagref (actuellement Irstea), 2008
Équité territoriale : quelles lectures par les théories du développement durable ?
Bertrand Zuindeau, 2005
Évaluation des politiques de transports et équité spatiale
Alain Bonnafous, Sophie Masson, 2003 (Université de Lyon)